Quel matériau choisir pour la construction de sa maison ?


Le choix du mode constructif de votre future maison est essentiel. Blocs de béton, bois, brique, béton cellulaire : les possibilités sont nombreuses et il est parfois difficile de sélectionner seul le bon matériau. Quels sont leurs avantages respectifs ? Quels sont les critères de choix ? Voici un tour d'horizon des différentes solutions pour savoir quel matériau choisir pour la construction de votre maison neuve.

Les différents matériaux de construction de maison

Le parpaing traditionnel (bloc de béton)

Le bloc de béton traditionnel (ou parpaing) est le mode constructif le plus répandu dans les constructions de maisons neuves. C'est un matériau abordable, facile à manier, et dont les techniques de mise en œuvre sont maîtrisées par de nombreux professionnels. Il s'adapte très bien aux formes des différents modèles de maison. Sa solidité et sa bonne résistance au feu et au gel en font un matériau idéal pour la construction de maisons. Il est également recyclable : un bon point pour la nouvelle réglementation environnementale RE 2020. Certains fabricants proposent d'ailleurs des gammes de parpaings plus respectueuses de l'environnement, à la composition plus naturelle et au processus de fabrication moins énergivore.

Le parpaing en béton n'est en revanche pas la meilleure alternative en termes d'isolation thermique. Il nécessite la pose d'une isolation complémentaire rapportée (intérieure ou extérieure). Pour pallier à ce manque, il est désormais possible de trouver sur le marché des blocs de béton à isolation renforcée. Grâce à une mousse minérale injectée dans les alvéoles du bloc en béton, ses performances isolantes sont nettement améliorées. Ce produit est néanmoins plus cher qu'un parpaing classique.

La brique en terre cuite

La brique est un matériau sain et naturel, produit à partir d'argile. C'est le deuxième matériau le plus utilisé en construction de maison. Contrairement au béton, elle régule très bien l'hygrométrie pour un air intérieur plus sain. Pour des raisons de tradition, de disponibilité et d'aspect architectural, la brique rouge est très présente dans certaines régions comme le nord de la France. Son inertie thermique est meilleure que celle des parpaings, mais reste assez faible au regard des nouveaux matériaux disponibles sur le marché. C'est la raison pour laquelle la brique traditionnelle en terre cuite se voit peu à peu remplacée par la brique alvéolaire, bien plus performante.

Les nouveaux matériaux pour construire un maison plus performante

Le bois

Le bois n'est pas un matériau nouveau mais il séduit de plus en plus. Il s'adapte à tous les styles de maison, aussi bien traditionnels que modernes. C'est un matériau léger, facilement transportable, qui nécessite des fondations moins conséquentes que pour une construction en béton. Le bois a l'avantage d'être un matériau renouvelable, recyclable et durable. Il permet de réduire considérablement les consommations d'eau sur un chantier et d'avoir un site plus propre pendant les travaux de gros-œuvre.

La maison a ossature bois (MOB) est constituée d'une structure porteuse entièrement en bois sur laquelle viennent se fixer les parements intérieurs et extérieurs, ainsi que l'isolation des murs. Une fois les plans de maison validés, les panneaux des différents murs et cloisons peuvent être fabriqués et préassemblés en usine. Ils sont alors livrés déjà montés sur le chantier et il ne reste " plus qu'à " assembler votre maison sur son terrain. Le délai de construction sur le chantier est alors considérablement réduit. Dans certains cas, il est même possible de préassembler la charpente en usine.

D'autres systèmes constructifs existent comme les parpaings en bois ou le système " poteaux/poutres ", mais ils sont moins répandus. N'hésitez pas à demander conseil à un constructeur spécialisé pour choisir la meilleure solution technique pour votre projet.

Sachez également que si l'aspect traditionnel du bois en façade ne vous plaît pas, vous avez tout à fait la possibilité de mettre en œuvre un enduit extérieur traditionnel type crépi sur une maison à ossature bois. Vous conserverez ainsi tous les avantages liés au matériau, sans voir l'aspect du bois.

Le principal inconvénient du bois réside dans son entretien s'il est soumis aux agressions extérieures (humidité, soleil...), et dans le risque lié aux insectes xylophages. Il est important de bien traiter et protéger sa structure porteuse en bois. Son inertie et sa capacité à emmagasiner la chaleur peut rendre difficile le confort thermique en été. Il sera donc nécessaire de l'associer à d'autres matériaux isolants ou un système de rafraîchissement.

Le béton cellulaire

Les blocs de béton cellulaire sont une excellente alternative aux agglomérés de béton traditionnels. Grâce à une poudre d'aluminium incorporée dans le dosage du béton, des microbulles se forment lors de la prise et sont emprisonnées dans le matériau. Le béton ainsi formé contient des bulles d'air, ce qui le rend bien plus performant thermiquement qu'un parpaing classique. Grâce à l'air qu'ils contiennent, les blocs de béton cellulaire sont plus légers et donc, plus faciles à manipuler et à couper sur le chantier.

Ce matériau est en revanche plus cher que le parpaing traditionnel. Il ne nécessite cependant pas ou peu d'isolant thermique supplémentaire (dans les zones tempérées).

La brique alvéolaire (brique Monomur®)

La brique alvéolaire (ou brique Monomur®) remplace peu à peu la brique traditionnelle. Elle est notamment appréciée dans les constructions à faible consommation énergétique en raison de ses très bonnes performances isolantes et de son inertie thermique naturelle (très appréciée en été). Comme son nom l'indique, elle ne nécessite pas la pose d'une isolation thermique complémentaire. Il existe néanmoins des briques Monomur® comportant un isolant intégré destiné aux régions au climat plus froid ou aux bâtiments à basse consommation énergétique.

Comme pour la brique traditionnelle, elle régule bien l'humidité et permet un air intérieur mieux ventilé et plus sain.

Le coût de réalisation d'une maison en brique alvéolaire peut s'avérer élevé mais il est à nuancer avec plusieurs points :

  • l'absence d'isolant thermique intérieur supplémentaire ;
  • un temps de pose réduit d'environ un tiers pour la structure par rapport au parpaing (absence de joints de mortier verticaux) ;
  • un délai de construction global réduit du fait de l'absence d'isolation périphérique.
Attention toutefois : pour conserver toutes les propriétés isolantes de la brique alvéolaire, les techniques de pose de ce matériau doivent être parfaitement maîtrisées. Tous les constructeurs ne proposent pas ce mode constructif.

Comparatif des types de matériaux de construction

Tableau comparatif des matériaux de construction de maison

Matériau

Avantages

Inconvénients

Prix

Parpaing/

Aggloméré de béton

  • prix abordable ;

  • disponibilité du matériau ;

  • techniques de pose maîtrisées ;

  • matériau recyclable ;

  • très bonnes propriétés mécaniques.

  • mauvaise régulation de l'hygrométrie ;

  • mauvaises performances thermiques.


Entre 45 et 70 €/m² HT (posé).

Brique en terre cuite

  • meilleure inertie thermique que le béton ;

  • bonne régulation de l'hygrométrie ;

  • techniques de pose maîtrisées

  • matériau recyclable ;

  • très bonnes propriétés mécaniques.


  • prix élevé.


Entre 70 et 95 €/m² HT (posée).


Bois

  • faible empreinte carbone ;

  • matériau chaleureux ;

  • délais de construction ;

  • préfabrication de la structure possible ;

  • matériau recyclable ;

  • adaptable à tous les styles de maison ;

  • léger


  • prix élevé ;

  • faible inertie thermique (confort d'été) ;

  • entretien.


Entre 115 et 140 €/m² HT (posé).

Béton cellulaire

  • faible empreinte carbone ;

  • matériau recyclable ;

  • léger ;

  • très bonnes performances thermiques.

  • prix élevé.

Entre 80 et 120 €/m² HT (posé).

Brique alvéolaire

  • matériau très isolant et respirant ;

  • matériau recyclable.


  • prix élevé ;

  • techniques de pose non maîtrisées par tous les constructeurs.


Entre 90 et 150 €/m² HT (posée).


Maison en brique ou en bois ?

La maison en bois est une solution écologique, esthétique et économique. Le coût global de construction d'une maison en bois est réduit par rapport à une maison en brique. Cela est notamment dû au faible délai de construction et à la légèreté du matériau qui induit des fondations moins importantes. Si vous souhaitez emménager rapidement dans votre nouvelle maison, l'ossature bois est idéale. Assemblée en quelques semaines, une construction bois vous fera gagner entre 4 et 6 mois par rapport à une construction classique.

La brique alvéolaire possède en revanche une inertie thermique plus importante et sera plus performante à épaisseur de mur équivalente. Elle demande également moins d'entretien qu'une structure en bois lors de l'exploitation de la construction.

Maison en parpaing ou en brique en terre cuite ?

Les parpaings et la brique en terre cuite sont les deux matériaux les plus utilisés en construction de maison. Ils sont assez similaires, alors lequel choisir entre les deux ? Si la brique possède de meilleures qualités d'isolation thermique, elle est aussi plus esthétique. En fonction du modèle choisi, elle ne nécessite pas obligatoirement la pose d'un enduit extérieur en façade. Elle est cependant plus chère que le parpaing et demande un certain savoir-faire pour être bien posée. Tous les constructeurs ne sont pas compétents pour construire une maison en briques. Tout comme le parpaing, elle est assez maniable (excepté la brique pleine, plus lourde) et s'adapte assez bien aux formes habituelles des maisons individuelles.

Le parpaing est souvent préféré à la brique en raison de son prix plus accessible, de sa disponibilité et de sa facilité de pose. Il est en revanche un très mauvais isolant thermique et nécessite des solutions complémentaires pour obtenir une construction aux faibles consommations énergétiques.

Quel est le matériau le plus isolant ?

Parmi les matériaux cités dans cet article, le plus performant thermiquement est le béton cellulaire. Ce résultat peut néanmoins être nuancé car il est tout à fait possible d'améliorer les performances d'une paroi en ajoutant une isolation thermique supplémentaire. Ainsi, un mur en parpaing traditionnel doublé d'une isolation thermique extérieure pourrait être très performant. L'isolation par l'extérieur réduit considérablement les ponts thermiques (zones sensibles de la construction responsables des principales déperditions de chaleur).

En fonction de la localisation géographique de votre projet, il peut alors être intéressant de comparer les gains énergétiques potentiels avec les surcoûts de construction liés au choix du matériau.

Quel est le matériau le moins cher ?

Le matériau de construction le moins cher est actuellement le bloc de béton classique (également appelé aggloméré de béton ou parpaing). Sa disponibilité et sa facilité de mise en œuvre expliquent son prix plus accessible. Il est cependant à relativiser sur la durée de vie de l'ouvrage (consommations énergétiques) et sur le coût de l'isolation thermique complémentaire à prévoir.

Comment choisir un matériau pour la structure de ma maison ?

Le budget

Le choix du mode constructif des murs de votre maison dépendra évidemment de votre budget global de construction. Certains matériaux très performants peuvent représenter un coût de construction élevé qui n'est pas adapté à tous les projets. Il est cependant important de réfléchir au coût global de votre projet, pas uniquement dans sa phase de construction mais également pendant son exploitation.

En fonction des cas et si vous en avez la possibilité, il peut être intéressant de demander un financement plus important pour choisir un matériau plus performant et économiser par la suite sur vos factures de consommation d'énergie. Prenez le temps de comparer différentes solutions lors de l'établissement de votre plan de financement.

La résistance thermique : le R du matériau

Les réglementations thermiques en vigueur imposent la construction de maisons neuves de plus en plus performantes pour réduire au maximum leur impact écologique. La nouvelle réglementation environnementale RE 2020 (entrant en vigueur en janvier 2022) va notamment dans ce sens et sera plus exigeante que l'actuelle RT 2012. Les performances intrinsèques du matériau ainsi que son empreinte carbone seront donc aussi un critère de choix important dans la conception des nouvelles maisons.

La localisation géographique

En fonction de votre localisation géographique, certains matériaux pourraient être plus disponibles (et bon marché) que d'autres. C'est notamment le cas de la brique dans le nord de la France ou bien de la pierre dans les départements méditerranéens. Cette disponibilité ainsi que le savoir faire des entreprises locales pourraient réduire la différence de prix avec un parpaing classique et vous permettre de choisir d'autres solutions.

Vos souhaits et priorités

Il n'existe pas qu'une solution technique parfaite pour la construction de votre future maison. Si des critères techniques, économiques et esthétiques entre bien sûr en ligne de compte, vos souhaits ne sont pas à écarter. Si vous avez toujours souhaité construire une maison en bois, orientez-vous simplement vers des professionnels spécialisés pour adapter au mieux votre projet à ce mode constructif. De la même manière, certaines de vos priorités pourraient orienter fortement votre choix vers un ou plusieurs matériaux (un délai très court, un budget très limité...).

Le respect de votre vie privée est notre priorité
En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez l'utilisation, de la part de Kazimo et de ses partenaires, de cookies et autres traceurs servant à mesurer l'audience et à comprendre et personnaliser votre navigation. Avec votre accord, nos partenaires et nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "Gérer mes préférences" dans notre politique de confidentialité sur ce site. Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes : Données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, annonces personnalisées, stocker et/ou accéder à des informations sur un terminal, suivi et personnalisation de votre navigation