Comment savoir si un constructeur est sérieux ?


La construction d'une maison neuve entièrement sur mesure est un projet de vie à la fois excitant et stressant. Nombreux sont les récits de particuliers relatant une mauvaise expérience avec leur constructeur. Abandon de chantier, plus-values contestables, malfaçons : pour ne pas que votre chantier vire à la catastrophe, mieux vaut se renseigner en amont sur les professionnels de votre région. Découvrez en détails comment savoir si un constructeur est fiable et comment sélectionner sereinement votre partenaire.

Comment se renseigner sur un constructeur avant de le contacter ?

La réputation

Dans chaque région, certains constructeurs de maisons individuelles sont bien implantés et dominent le marché local. D'autres se font plus discrets car ils ont des structures plus modestes mais n'en sont pas moins compétents ! Au contraire, ils peuvent parfois se montrer plus attentifs à vos besoins et plus réactifs. Quel que soit le professionnel que vous envisagez de rencontrer, pensez à bien vous renseigner en amont sur sa réputation et sur ses antécédents. Vous éviterez une perte de temps et des mauvaises surprises.

Pour vous renseigner sur un prestataire, tentez d'abord de trouver des avis fiables en ligne. Évitez en revanche de vous rendre sur les forums qui regorgent de récits et d'avis négatifs. Ces commentaires sont fréquemment postés en cours de chantier : phase qui peut être angoissante et pendant laquelle les maîtres d'ouvrage manquent parfois de recul. À l'inverse, les témoignages de clients que l'on peut lire sur les sites internet des constructeurs sont souvent triés par le professionnel en question et sont rarement critiques.

Privilégiez les avis déposés via les moteurs de recherche comme Google ou bien sur les annuaires spécialisés en ligne. Pensez également à vous inscrire sur un groupe via un réseau social comme Facebook. Prêtez attention à choisir un groupe de votre région qui soit bienveillant et axé sur l'entraide entre particuliers vivant la même expérience. L'idée n'est pas de trouver un lieu de discussion où chaque maître d'ouvrage se plaint de son constructeur.

L'inconvénient majeur de ce type de recherche reste toutefois l'impossibilité de vérifier la véracité des informations. Tentez de croiser les éléments pour identifier des problèmes récurrents et éventuellement préjudiciables pour votre projet. En effet, " le conducteur de travaux ne me rappelle pas dans la journée " ou " la pose des cloisons a pris une semaine supplémentaire " ne sont pas des événements qui peuvent mettre en danger un chantier. Gardez un certain recul face aux critiques que vous pourrez lire.

Si vous en avez la possibilité, le meilleur moyen de trouver des informations fiables reste de contacter directement des anciens clients pour avoir leur retour d’expérience une fois le chantier terminé. Le bouche-à-oreille est la meilleure des publicités (bonne ou mauvaise) pour choisir son constructeur.

La santé financière

La publication en ligne des comptes et des bilans d'entreprise n'étant pas obligatoire, il vous sera difficile d'avoir accès à ces informations gratuitement en tant que particulier. Néanmoins, vous pouvez vous rendre sur des sites fiables comme Société.com ou Verif.com afin d'avoir accès à d'autres éléments comme notamment l'identité et l'historique du dirigeant. Vous pourrez également savoir si l'entreprise est bien inscrite au RCS, connaître son effectif et son chiffre d'affaires. Plus important : ce genre de site vous précise si l'entrepreneur que vous envisagez de rencontrer est concerné par une décision du tribunal de commerce comme un redressement judiciaire.

Attention, un chiffre d'affaires conséquent ou un gros capital ne sont pas synonymes d'une bonne gestion et d'une bonne situation financière.

Renseignez-vous aussi sur la date de création de l'entreprise. Une ancienneté importante peut signifier que l'entreprise est stable financièrement. Enfin, n'hésitez pas à vous rendre sur le site internet du constructeur pour lire l'historique de l'entreprise. Vous pourrez évaluer sa croissance et son évolution depuis sa création.

L'expérience et les références

Une expérience solide et des références engageantes sont des gages de sérieux pour un constructeur de maisons individuelles. N'hésitez pas à consulter la section " chantiers réalisés " ou " nos réalisations " pour vous faire une idée des références de l'entreprise. Pensez à vérifier si les dernières maisons mises en ligne sont récentes ou si elles ont plusieurs années. Une page mise à jour régulièrement témoigne d'une volonté de démontrer une expertise et une qualité de travail.

Pour compléter les informations visibles en ligne, n'hésitez pas à demander à votre constructeur de visiter un chantier en cours et une construction achevée (sous réserve d'obtenir l'accord des propriétaires). Vous pourrez ainsi évaluer la propreté du site et la qualité du travail des artisans en phase chantier, mais également le niveau des finitions dans la maison terminée. Dans la mesure du possible, tentez de visiter des constructions similaires à celle que vous envisagez de réaliser pour vous aider à vous projeter.

Les labels et certifications

Les labels ou certifications obtenus par les constructeurs sont une excellente preuve de sérieux et de fiabilité.

La demande d'obtention d'un label, l'appartenance à une association ou la signature d'une charte qualité sont des démarches totalement volontaires de la part d'une entreprise souhaitant se démarquer par la qualité de son travail.

Les critères d'obtention d'une certification sont souvent assez exigeants et sont vérifiés régulièrement. Parmi les plus connus, on retrouve la certification NF habitat et le label Maisons de qualité.

Si votre constructeur réalise régulièrement des habitations labellisées Effinergie ou HPE (Haute Performance Énergétique), vous pouvez également être rassuré quant à ses connaissances techniques et son implication dans une démarche environnementale.

Précaution supplémentaire : pensez à vérifier l'existence des labels ou certifications affichés sur le site internet du professionnel.

Constructeur indépendant ou franchisé ?

Quel type de structure est le plus fiable pour entamer un projet de construction ? Il n'y a pas de règle précise sur la taille minimale de l'entreprise à choisir. Une grosse structure ayant développé plusieurs filiales à travers la France pourra être plus rassurante en termes de stabilité financière et aura pu développer un réseau d'artisans de confiance. Mais ce n'est pas systématique. Un gros volume de construction de maisons est également un argument de poids auprès des fournisseurs pour négocier des prix unitaires avantageux. En revanche, les frais internes des gros constructeurs étant importants, il est possible que le budget global de votre maison en soit également impacté.

Un constructeur indépendant pourra, de son côté, avoir plus de libertés et faire preuve de plus de flexibilité en ce qui concerne votre projet. En raison d'un volume moins important de dossiers à gérer, il pourrait aussi se montrer plus disponible. Mais encore une fois, ces tendances ne sont absolument pas universelles et le professionnalisme de chaque prestataire est différent.

Comment évaluer la fiabilité du constructeur lors d'un premier rendez-vous ?

La transparence et la clarté des informations délivrées

La qualité de la communication est un point essentiel pour évaluer la fiabilité d'un professionnel. Votre constructeur sera votre partenaire pendant toute la durée de votre projet (soit plus d'un an). Il est donc exclu de sortir d'un rendez-vous avec des incompréhensions techniques ou bien en ayant le sentiment que votre interlocuteur a intentionnellement évité de vous fournir des informations. En règle générale, un manque de confiance ressenti dès les premiers échanges ne s'améliore pas lorsque les choses sérieuses commencent !

Soyez donc méfiant si la personne que vous rencontrez est réticente à vous communiquer le nom de ses sous-traitants ou des références de chantiers à visiter. Il en est de même pour toutes les questions relatives aux prix des différentes prestations ou aux meilleurs choix techniques à effectuer. Un discours trop vendeur et peu informé se ressent en général assez vite car votre interlocuteur reste évasif à chaque question précise posée.

La réactivité et le professionnalisme

Ce point rejoint la catégorie précédente puisqu'il est lié à la qualité de la communication. Un professionnel injoignable, qui vous rappelle après plusieurs jours ou tarde à vous envoyer des éléments par écrit fait manifestement preuve d'un manque de réactivité. Si ce comportement est ponctuel, pas d'inquiétude à avoir. Il s'agit probablement d'un événement urgent à régler ou bien d'une indisponibilité temporaire. En revanche, si cela devient habituel, ce manque de professionnalisme n'est pas un point rassurant pour votre communication future et pour le bon déroulement de votre projet.

La capacité à s'adapter

Une maison neuve est l'occasion d'acquérir une propriété entièrement pensée selon vos besoins. Bien sûr, les constructeurs vous proposent souvent des maisons dites " catalogues " comme base de réflexion. Mais il reste souvent possible d'apporter des modifications aux plans de base pour vous approcher de votre cahier des charges.

Attention, ces demandes de modification de plans sont parfois payantes.

Si chaque demande de votre part semble difficile à réaliser ou si votre commercial se montre agacé par vos changements, il sera peut-être judicieux de lui préférer un prestataire plus compréhensif. Bien que standardisé, un projet de construction comporte toujours des spécificités liées au terrain, à la commune d'implantation ainsi qu'à ses futurs occupants. Une faible capacité d'adaptation peut être révélatrice d'un manque de temps à consacrer aux différents dossiers, d'un manque de connaissances techniques ou bien d'une volonté de conserver le caractère standard des maisons.

Comment choisir le meilleur constructeur pour ma maison ?

Le degré de détail de la notice descriptive

Un constructeur ne vous fournira pas de devis détaillé mais un prix global et forfaitaire pour l'ensemble de sa mission. Ce montant est accompagné d'une notice descriptive de travaux précisant pour chaque corps d'état toutes les prestations comprises dans votre contrat.

En l'absence de devis détaillé, ce document est indispensable pour vérifier la conformité des travaux réalisés et éventuellement contester une demande de paiement complémentaire en fin de chantier. Il doit impérativement être exhaustif (nombre de prises et de points lumineux dans chaque pièce, marque et référence de chaque équipement installé, références des revêtements choisis dans chaque pièce, nature et épaisseur des cloisons...). Si vous constatez que le document est peu fourni, n'hésitez pas à demander à votre constructeur de le compléter pour éviter toute incompréhension ou litige.

La qualité du contrat

Un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est encadré par la loi et doit comporter un certain nombre de garanties obligatoires :

  • garantie de parfait achèvement ;
  • garantie de bon fonctionnement ;
  • garantie décennale ;
  • garantie de livraison ;
  • garantie de remboursement (si votre contrat prévoir le versement d'un paiement avant le début des travaux).

Vérifiez bien qu'elles sont toutes indiquées et que votre document mentionne bien un délai de rétractation.

Lisez attentivement l'intégralité du contrat afin d'identifier d'éventuelles clauses abusives. Il est par exemple interdit de conditionner la remise des clés au versement de l'intégralité des sommes restant dues. Vous devez avoir la possibilité de consigner 5% du prix total dans l'attente de la levée des réserves, après la remise des clés. Une interdiction totale de visiter le chantier ou encore une liste de causes de retards dédouanant le constructeur de son obligation de livraison en temps et en heure sont également des clauses abusives.

Se défaire d'un constructeur qui nous inspire peu confiance

En premier lieu, rappelez-vous que tant qu'aucun contrat de construction n'est signé, vous n'avez aucune obligation de vous engager avec un prestataire. Ne vous sentez pas " obligé " de sélectionner un professionnel sous prétexte qu'il est insistant, qu'il a réalisé plusieurs devis (et donc pris du temps pour vous) ou qu'il vous a reçu en rendez-vous plusieurs fois. Si la collaboration ne vous inspire pas confiance, ne mettez pas en jeu la réussite de votre projet et recherchez un autre constructeur.

Si toutefois votre CCMI a déjà été signé mais que vous regrettez votre choix, vous disposez d'un délai de rétractation de 10 jours pour faire marche arrière. Votre décision devra être notifiée par courrier recommandé avec accusé de réception pour être valable.

Le respect de votre vie privée est notre priorité
En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez l'utilisation, de la part de Kazimo et de ses partenaires, de cookies et autres traceurs servant à mesurer l'audience et à comprendre et personnaliser votre navigation. Avec votre accord, nos partenaires et nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "Gérer mes préférences" dans notre politique de confidentialité sur ce site. Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes : Données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, annonces personnalisées, stocker et/ou accéder à des informations sur un terminal, suivi et personnalisation de votre navigation